Dans les Ouches
Dans les Ouches

L'echo des Ouches (1)

 

Didier LANGUILLAUME raconte …

Pourquoi surnomme-t-on les habitants d’Izy :       « les Nions » ?
 

« Un soir, un groupe de gars d’Izy croient que le soleil se couche dans le Bois d’Amoy … Les voilà partis avec une grande mue pour chercher le soleil. Ils le ramènent et l’enferment dans la grange à Marie-Connette.

Le lendemain matin, ne voyant pas le soleil, les gars de Bazoches apprennent que les gars d’Izy l’ont barboté. Il s’en suit de sacrées discussions autour de quelques chopines.

A cette époque-là, il y avait 4 horloges au clocher de Bazoches ; à Izy, il n’y en avait pas… Les gars d’Izy ont dit à ceux de Bazoches :
- Vous avez quatre horloges, nous on n’en a point. On vous redonne le soleil si vous nous donnez une horloge.

C’est depuis ce temps là qu’il n’y a plus que trois horloges au clocher de Bazoches et qu’il y en a une au clocher d’Izy. »

                                                            Texte écrit par D. Languillaume en février 2016

 

  « les Nions » = « les Niais »
  une mue : une cage à poules en grillage
  Marie-Connette : une habitante d’Izy
  barboté : volé
  une chopine : un pichet de vin

 La légende que rapporte la tradition orale est belle et amusante … où il apparaît que les habitants d’Izy n’étaient pas si niais que cela.  Mais qu’en est-il en réalité ?

Sur l’une des premières cartes postales de Bazoches datée de 1903, il ne figure pas d’horloge sur la face nord du clocher alors qu’il en est une sur le côté ouest. Etait ce pour donner l’heure sur la place du marché (au premier plan) ou au Curé dont on aperçoit devant l’église le presbytère à travers les arbres ?

Pourquoi l’heure au clocher ?

Dès l’origine, l’horloge publique du clocher a  pour fonction de synchroniser la vie sociale du village. C’est elle qui, en principe, donne l’heure de référence pour la communauté villageoise. Son rôle est complémentaire de celui des cloches qui sonnent les heures. Celles-ci furent installées dans les clochers pour appeler les fidèles de la paroisse à la messe (différentes cérémonies religieuses) ou à la prière (angélus), quand ce n’était pas pour alarmer la population (tocsin). Les activités se calent alors sur ces sonneries ; l’angélus donne le signal de faire ou d’abandonner telle ou telle chose.
A Bazoches, c’est l’horloger du village ou le garde-champêtre qui a eu la responsabilité de la bonne marche des horloges.

De nos jours, l’heure est indiquée en de nombreux endroits mais l’habitude de la lire au clocher subsiste. L’horloge reste le symbole fort d’une identité communale, en témoigne quelquefois ici ou là les réclamations et débats sur les sonneries diurnes et nocturnes.

 

Nos coordonnées

Dans les Ouches
45480 Bazoches les Gallerandes

Adresse postale: 36 Gueudreville

45480 Bazoches les Gallerandes

les-ouches@orange.fr

Les Actualités

↓ Cliquez sur l'image

L'expo Louis Joseph Soulas

La fête patronale de Bazoches

L'écho des Ouches 2

Coupures

de presse

Les Ouches

Adhérer

aux Ouches

Collection

Dufour

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Dans les Ouches