Dans les Ouches
Dans les Ouches
Le dernier train, le 31 décembre 1964

 

 

Voilà bientôt 50 ans que la gare de Bazoches-les-Gallerandes a fermé ses portes. Cela correspond à l'arrêt du  trafic des marchandises, le 31 décembre 1964.

 

La circulation des voyageurs sur la  ligne Pithiviers-Toury a, elle, cessé le 16 juin 1952.

 

Sauvegarde de la gare du Decauville

 

la société DV Construction s'affaire à déconstruire l'ancienne gare de Bazoches- les-Gallerandes, c'est grâce à l’association « Dans les Ouches », en octobre 2012, auprès du conseil général, que « la dernière gare du genre dans notre région », qui se trouve sur le site du futur collège, est préservée. Ala place s'élèvera bientôt le logement de fonction du principal du collège de Bazoches.

La gare sera reconstruite plus tard, quand l'association aura trouvé les moyens et un terrain.

Autour du chantier de déconstruction, les souvenirs  refont surface. À l'emplacement de l'ancienne ligne de tramway Pithiviers-Toury. Lucien et Didier, se rappellent très bien les cris du contrôleur, quand ils montaient sans payer. Il faut dire qu' il fallait  compter environ 1 h 30 pour relier Pithiviers à Toury, soit une moyenne de 20 km/h.Vous imaginez bien que, le train, on pouvait le prendre en marche quand il montait les côtes, chargé à ras bord.

 

Trois semaines nécessaires à la déconstruction du bâtiment. La société DV a commencé, la semaine dernière, par dégager les abords de l'ancienne gare, complètement envahie par la végétation.

 

30 000 euros, c'est le montant des travaux de déconstruction et de transport, à la charge du conseil général. Ils rentrent dans le budget prévu pour la construction de cinq collèges dans le département, dont celui de Bazoches-les-Gallerandes. Le nouveau collège sera inauguré pour la rentrée scolaire 2015 

 

La société Decauville, créée en 1875, a été un constructeur de matériel ferroviaire et de manutention, de cycles et d’automobiles. Paul Decauville (1846-1922), initialement fils de l'agriculteur Armand Decauville spécialisé dans la production de betteraves et la distillerie, inventa un type de voie de chemin de fer de faible écartement (40 à 60 centimètres) qui prit le nom de « Decauville », en raison d'un stock de 9 000  tonnes de betteraves attendant dans des champs détrempés et d'accès très difficile. La voie est formée d'éléments entièrement métalliques rails et traverses qui peuvent se démonter et être transportés facilement. Cette invention a trouvé des applications dans de nombreux domaines : exploitations minières et industrielles, desserte d'ouvrages militaires, etc. Les wagonnets étaient d'abord poussés à la main ou tractés par des chevaux. Par la suite, des voitures de formes diverses et des petites locomotives firent de Decauville  un véritable système de chemin de fer. L'apparition des voies étroites Decauville, mais également d'autres fabricants, constituèrent une évolution majeure en permettant de déplacer aisément de lourdes charges à une époque où la brouette et le tombereau dominaient.

Nos coordonnées

Dans les Ouches
45480 Bazoches les Gallerandes

Adresse postale: 36 Gueudreville

45480 Bazoches les Gallerandes

les-ouches@orange.fr

Les Actualités

↓ Cliquez sur l'image

L'expo Louis Joseph Soulas

La fête patronale de Bazoches

L'écho des Ouches 2

Coupures

de presse

Les Ouches

Adhérer

aux Ouches

Collection

Dufour

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Dans les Ouches